PARTAGER

Pour la seconde édition du challenge Lotto le FCSM affronte le DFCO au Stade Léo Lagrange à Besançon. Lors de la première édition, la saison dernière, c’est le FC Sochaux qui avait remporté le trophée contre Dijon 2-0.

Après l’entrée des joueurs, un hommage est rendu à Stéphane Paille qui s’est éteint à l’âge de 52 ans. Ancien attaquant du FC Sochaux (1981-1989, 224 matchs pour 80 buts) avec qui il monte de Division 2 à Divison 1 et joue une finale de Coupe de France et coach du Racing Besançon (2002-2004) avec qui il est promu en Ligue 2.

Au niveau des onze de départ, le FCSM aligne certains cadres de la saison passée (Prévot, Alphonse, Gibaud, Oggier, Tardieu et Andritsima) mais aussi nombreux jeunes (Ruiz, Daham, Lasme ou Robinet), les recrues sont sur le banc alors que Martin et Sao sont absent pour cause de blessure. Du côté dijonnais, Leroy est titulaire dans les cages en l’absence de Reynet tout comme Jessy Benet revenu de prêt.

Alors que la possession de balle est sochalienne, c’est le DFCO qui ouvre la marque sur un centre de Sammaritano pour Benet qui reprend victorieusement en taclant aux 6 mètres (1-0, 13′). Les sochaliens auront bon tenté avec deux coups de tête de Lasme (14′ et 22′) ou un coup franc de Tardieu (40′) le score en reste la à la mi-temps.

Pour la seconde mi-temps, le DFCO a changé intégralement son équipe avec notamment les entrées de Balmont ou Allain dans les cages, côté sochalien seul Meïté, prêté par Reading entre en jeu. Dès le début de la seconde période c’est à nouveau le FCSM qui domine mais après un gros travail de Bahamboula c’est Anthony Belmonte qui fait le break (2-0, 59′) avant de s’offrir un doublé d’une reprise de volé sous la barre qui fait suite à un gros cafouillage après un corner mal repoussé par la défense (3-0, 62′).

Après l’entrée en jeu de plusieurs joueurs sochaliens dont A12xel Bakayoko, prêté par l’Inter Milan, la domination sochalienne s’accentue et Meïté qui apporte énormément depuis son entrée en jeu obtient un penalty qu’il transforme lui même (3-1, 72′). Malgré le but marqué en deux temps en fin de match par Touzghar (3-2, 81′), c’est les bourguignons qui remporte le match et prennent leur revanche en soulevant le trophée.

 

Retrouvez toutes les photos ici.