PARTAGER
La 17e édition édition de la Paille était celle de la confirmation et c’est chose faite. Après une édition 2016 qui a battu tous les records d’affluence, l’édition 2017 aura fait guichet complet vendredi comme samedi avec une programmation jamais décevante puisque cette année les têtes d’affiche étaient entre autres Matmatah, Dub inc, LP et L.E.J.

Petite modification qui fait la différence dès l’entrée au festival puisque l’entrée justement a déménagée côté droit offrant un espace bien plus large et réduisant grandement l’attente dans la file au grand bien des festivaliers.
Et c’est la doubiste Marion Roch la première à s’élancer sur les planches avec ses interprétations gonflées et ses textes cinglants et sensibles arrangés autour d’instruments acoustiques et de sons rythmiques électroniques sans oublier l’authenticité de sa voix puissante et rocailleuse.

Sur la Grande Scène le premier à faire son entré est le groupe français pure rock Radio Elvis. Le trio qui a sorti son premier album l’année dernière ne laisse personne indifférent et donne le ton à la soirée. En repassant sur la scène mont d’or, on change totalement d’univers en retrouvant le groupe jurassien Pocket full of Funk et leur musique funk énergique aux notes jazzy et funky.

LP – Festival de la Paille 2017

On repasse sur la Grande Scène avec LP, la chanteuse venu tout droit des États-Unis avec ses sons Indie Rock et Pop alternative et son célèbre tube « Lost On You » qui cartonne. La scène mont d’or, aura quant à elle connu des artistes des quatre coins de la région puisque c’est le belfortain Pih Poh avec ses sons hip hop et rap qui prend la relève. L’artiste qui s’est dernièrement fait remarquer avec sa web-série « J’irai chanter chez vous » dont le concept est simple et osé : Sonner, rentrer et chanter chez de parfaits inconnus, n’aura pas déçu avant que le tant attendu Dub inc fasse son show sur la grande scène. La référence française en terme de reggae a comme toujours été grandiose et reste indémodable.

Radio Elvis – Festival de la Paille 2017
Dub Inc – Festival de la Paille 2017

 

La seconde journée de festival débute sur un rythme blues funky du groupe jurassien Almanak avant de bifurquer totalement sur autre chose avec Georgio le jeune prodige montant du rap français qui aura fait succomber tout le monde et peu importe les préférences musicales de chacun, on ne pouvait qu’apprécier.

Directors Cut, sur la scène mont d’or combine mélodies catchy, riffs tranchants et déstructures, afin d’apposer un nouveau son et arrive à attirer notre attention avec grand succès. Le second groupe a faire son apparition sur la Grande Scène s’est fait connaitre sur les réseaux sociaux sous le nom de L.E.J, les trois filles offre un mélange réussi de Pop et de son électrique et classique que se soit avec leurs voix, leurs percussions ou au violoncelle.

Matmatah – Festival de la Paille 2017

Contrairement au titre de son nouvel album, Jack Simard ne fait pas du « bruit pour rien », bien au contraire. Le chanteur débordant d’énergie offre un spectacle attrayant, autant pour les oreilles que pour la vue avec de nombreuses interprétations théâtrales. Ses textes engagés et soignés son portés sur une orchestration riche empruntant à toutes formes de jazz. Sur la Grande Scène, une des têtes d’affiches et l’un des groupes les plus attendus du week-end n’est autre que Matmatah. Le groupe de rock et folk recomposé en septembre 2016 pour une nouvelle tournée n’a rien perdu et le public s’enflamme totalement sur les titres les plus connus tels « L’apologie », « Emma » ou « Lambé An Dro ». Le groupe métal et rock de Khynn ferme la scène mont d’or.

Un festival qui aura donc fait salle comble deux jours avec plus de 24.000 entrées, vivement l’an prochain avec pourquoi pas trois jours de festival ?

L.E.J – Festival de la Paille 2017
Georgio – Festival de la Paille 2017

 

Retrouvez toutes les photos ici.