PARTAGER
Le festival Rencontres & Racines 2018 à offert un spectacle extraordinaire cette année encore avec d’importantes têtes d’affiche plutôt diversifiées tel que la rappeuse Keny Arkana, le slameur Grand Corps Malade, l’Afro-punk de Tshegue, la Pop d’Ibeyi, le Rockeur Her et évidemment le Reggae de Hollie Cook et de Danakil.
La Dame Blanche – Rencontre & Racines

À Audincourt tout débute le vendredi, cette année c’est dans la fumé du cigare de La Dame Blanche qui nous un offre un mélange explosif de hip-hop cubain, de dancehall et de reggae. Elle est suivie par Soom T avec ses paroles engagées dans un style musicale entre Reggae, Soul et Hip-Hop. La chanteuse se livre sur ses plus profonds malaises autant que ses plus grandes

Soom T – Rencontres & Racines

joies sans détour. C’est Keny Arkana qui prend ensuite la relève devant l’enthousiasme des festivaliers qui crient en cœur le slogan  »La rage du peuple » en référence au mouvement social crée par la rappeuse en 2004. C’est avec plaisir qu’on retrouve la rappeuse qui vient tous juste de délivrer L’Esquisse 3 six après le volume 2 qui n’oublie pas de faire vibrer ses fans avec des chansons de ses anciens albums tels que  »La mère des enfants perdus ». La soirée se termine avec le son dub du Tetra Hydro Lab, collaboration entres les musiciens de Tetra Hydro K et Nushy Soup qui transforment la scène en laboratoire expérimental mélangeant scénographie, systèmes hydroliques et vidéo-projection pour synthétiser les basses les plus pures.

 

Keny Arkana – Rencontres & Racines

Les festivaliers sont de nouveaux au rendez vous le lendemain sous un soleil et une chaleur de plomb.

Hollie Cook – Rencontres & Racines

Alors que la France affronte l’Argentine en huitième de finale de la Coupe du monde, Napalm est déjà sur la scène B et le groupe doubiste offre un set explosif. L’Anglaise, Hollie Cook est la première à monter sur la scène A et nous en met plein les oreilles avec un talent vocal unique et un mélange de rock dynamique et Reggae qui nous enchante. C’est ensuite au tour du groupe d’alternative Dance Mofo Party Plan d’intervenir avec son brin de folie et ses sons ténébreux qui nous font changer d’ambiance.

Place à une touche Afro Punk avec la chanteuse Tshegue et sa voix rauque à quoi on rajoute quelques percussions. Sur la scène B, le Crédit Mutuel offre comme chaque année

Tshegue – Rencontres & Racines

son prix à l’un des artistes afin de l’aider dans son développement. Cette année c’est Vanupié qui reçoit cette distinctions ainsi qu’un chèque de mille euros. Une musique entre Soul et Pop  avec une touche de Reggae venant épicer tantôt sa voix, tantôt sa musique.  Danakil n’a plus rien à prouver, présent depuis plus de 15 ans dans le monde entier, le collectif n’a rien perdu de sa force ni de son envie et arrive à Audincourt avec  un nouveau album  »La rue raisonne » mais n’oublie pas ses anciens titres tels que  »Les champs de roses ».

Pour terminer la soirée, un peu de dub avec Weeding Dub et un peu d’electro trance avec le pionner dans le domaine Juno Reactor Sound Systeme.

Danakil – Rencontres & Racines

 

L’équipe de France est toujours en Russie après sa qualification en quart de finale du mondiale, les festivaliers eux sont à Audincourt pour la troisième journée. Et on commence bien avec le soul reggae de Mystically puis l’electro pop d’Holy Two et le rock d’Hoboken division. Voilà ensuite sur la scène A, deux copains qui forme le groupe HER modernisant ensemble la soul avec réussite.

Maestro sur la scène B avec leurs musique electro et sonorités en tout genre placée sous le signe de la liberté de forme et d’interprétation. Sur la scène principale c’est deux sœurs jumelles qui font le show. Ibeyi et leurs pop électro font vibrer les festivaliers, Lisa chante et joue du piano pendant que Naomi joue une percussion sud-américaine, le cajon.

Ondubground propose une réelle fusion de styles à la fois électronique et instrumental offert par deux frères avant que Grand Corps Malade nous offre de nombreux titres de son nouvel album sur dans la plus pur tradition slam. Lui qui a connu sa première scène il y a quinze ans n’a rien perdu et continue a stimuler la foule.

Plus qu’une chose à dire après ces trois jours magnifiques, vivement l’année prochaine !

HER – Rencontres & Racines
Ibeyi – Rencontres & Racines
Grand Corps Malade – Rencontres & Racines