PARTAGER

Le Tour du Doubs 2017 s’élançait de Morteau pour rejoindre Pontarlier, après un parcours de 180 kilomètres. La 32e édition du Tour du Doubs comptait pour la 13e étape de Coupe de France de cyclisme.

Le départ fictif de Morteau suivi du départ réel aux Fins voyait de nombreux grands noms du cyclisme français et douze cyclistes ayant participé au Tour de France 2017 : Pierre Latour (AG2R), Thibaut Pinot, Davide Cimolai, Rudy Molard (FDJ), Elie Gesbert, Romain Hardy, Pierre-Luc Périchon, Laurent Pichon (Oscaro), Nicolas Edet (Cofidis), Lilian Calmejane, Romain Sicard, Angelo Tulik (Direct Energie).

Le Tour passe par Maîche avant de repiquer en direction de Belleherbe et Pierrefontaine-les-Varans puis de prendre la direction de Pontarlier via Arc-sous-Cicon.

Les six échappés à Belleherbe

Ce n’est qu’après 25 km de course qu’un premier groupe de six coureurs prend le large. Il est composé de Delaplace (Oscaro), de Dassonville (HP BTP), Venturini (Cofidis), Hivert (Direct Energie), Lecrocq (France Espoirs) et Thomas (Armée de Terre). Malgré leur avance d’un peu plus d’une minute dans la côte de Belleherbe longue de 7,5 km, ils seront repris par le peloton emmené par la FDJ.

On doit attendre le Km 64, pour connaître une nouvelle attaque à l’actif de Idjouadiene (France Espoirs) accompagné par Mainard (Armée de Terre) et Martin (Gobert) avant d’être repris 10 km plus tard par Cosnefroy (AG2R La Mondiale), Gesbert (Fortunéo-Oscaro) et Dassonville. Le peloton alors pointé à une trentaine de secondes se divise en deux, positionnant 26 coureurs dans la première partie. Le second groupe semble trop distancé pour remporter la course.

C’est dans la traversée de Pontarlier, avant d’attaquer la boucle finale de 40 km autour du lac de Saint Point qu’une nouvelle cassure propulse 14 coureurs en tête de course. Jauregui, Sicard, Martin et Edet tentent tour à tour de fausser compagnie à leurs compagnons d’échappée mais il n’en est rien.

L’équipe FDJ lors du Tour du Doubs 2017

C’est lors des dernières kilomètres et lors de l’ascension du Larmont que va se jouer la course avec un sprint plein de rebondissement. La course est finalement remporté par Romain Hardy (Oscaro) qui rejoint le groupe de tête juste après la montée du Larmont avant de s’en échapper directement et franchir la ligne d’arrivée seul, devant Flavien Dassonville (HP BTP) à 5 secondes et Quentin Jauregui (AG2R) à 8 secondes. Jérôme Mainard (Armé de Terre) qui tente plusieurs attaques dans les derniers kilomètres termine 11e à 47′ devant David Gaudu (12e, 1’21) qui reste leader au classement jeunes après une belle course. Thibaut Pinot qui reprend sa saison est 26e à 2’27. Leader du classement général Laurent Pichon termine 91e à 11’26 mais garde largement sa place en tête de la Coupe de France à deux étapes de la fin alors que Dassonville se hisse à la troisième place derrière Bouhanni.

Classement :

1 HARDY Romain (Oscaro) en 4h07
2 DASSONVILLE Flavien (HB-BTP) 05″
3 JAUREGUI Quentin (AG2R) 08″
4 EDET Nicolas (Cofidis)
5 SICARD Romain (Direct Energie)
6 FERASSE Thibault (Armée de Terre) 15″
7 LE TURNIER Mathias (Cofidis)
8 MADOUAS Valentin (France Espoirs)
9 ANTOMARCHI Julien (Roubaix)
10 MARTIN Guillaume (Wanty)
11 MAINARD Jérôme (Armée de Terre) 47″
12 GAUDU David (FDJ) 01’21
13 IDJOUADIENE Pierre (France Espoirs) 02’20
14 FINETTO Mauro (Marseille Provence) 02’25
15 SIMON Julien (Cofidis) 02’27